fbpx

Hydrogen Mobility Europe (H2ME) déploie ses 100 premiers véhicules à zéro- émission à travers l’Europe

Le projet le plus ambitieux de déploiement de véhicules de piles à hydrogène promet d’élargir l’accès au transport à énergies propres

Hydrogen Mobility Europe (H2ME) déploie ses 100 premiers véhicules à zéro- émission à travers l’EuropeBRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–Le Hydrogen Mobility Europe (H2ME) est un projet ambitieux qui consiste à démontrer que l’hydrogène peut prendre en charge les demandes de transport futures de l’Europe dans de multiples pays et, avec de multiples partenaires.

« Maintenant, nous continuons fortement à poursuivre notre objectif de faire apparaître des véhicules électriques à combustible de nouvelle génération, basés sur le GLC de Mercedes-Benz sur le marché. Mais la grande percée de la mobilité électrique à pile à combustible dépend davantage que du simple facteur « voiture »

Tweet this

Dans cette démarche, le Hydrogen Mobility Europe (H2ME) a annoncé aujourd’hui que ses 100 premiers véhicules électriques à pile à hydrogène déployés sont maintenant en circulation en Allemagne, en France et au Royaume-Uni.

Une nouvelle génération de véhicules éco-énergétiques

H2ME rassemblent huit pays européens afin d’aborder les mesures à prendre pour rendre le secteur de mobilité de l’hydrogène prêt à répondre aux demandes du marché. Le projet H2ME va :

– Effectuer des essais de marché à grande échelle sur les infrastructures d’approvisionnement en hydrogène ;

– Déployer des centaines de véhicules électriques de tourisme et à pile à hydrogène pour usage commercial afin d’être exploité pour des applications clients dans le monde réel ;

– Démontrer les avantages du système qui proviennent de l’utilisation de solutions électrolytique de production d’hydrogène dans l’exploitation des réseaux électriques.

Hydrogen Mobility Europe (H2ME) déploie ses 100 premiers véhicules à zéro- émission à travers l’EuropeSymbio a comptabilisé à ce jour, le déploiement de soixante camionnettes Renault Kangoo ZE-H2 au Royaume-Uni et en France. Ces véhicules sont dotés de piles à hydrogène de 5 kW, doublé d’une unité de stockage d’hydrogène prolongeant leurs autonomies à 320 km. Symbio soutient aussi le développement de réseaux de stations d’approvisionnement en hydrogène sur ces marchés.

Par ailleurs, Daimler a déployé 40 véhicules à hydrogène de sa classe B dans le cadre du programme H2ME en Allemagne. Grâce au système de réservoir à haute pression de 700 bars, la voiture a une autonomie étendue d’environ 400 kilomètres et peut être ravitaillée en moins de trois minutes. Le moteur électrique du véhicule développe une puissance de 100 kW et, avec un couple de 290 Nm, la voiture permet une mobilité locale non polluante avec de bonnes performances.

Ces véhicules dynamisent le marché de l’automobile avec une nouvelle génération de véhicules économes en carburant et à zéro émission. Pour CETUP, une entreprise de logistique et de livraison, la Renault Kangoo ZE-H2 équipée par Symbio est un ajout bienvenu dans son parc automobile. Elle réduit globalement la dépendance en carburant et les émissions, tout en offrant une conduite douce et la puissance nécessaire pour faire que l’activité de l’entreprise continue à aller de l’avant. Symbio remarque que dans les marchés spécialisés où les émissions zéro et le fonctionnement quotidien des opérations doit être assuré, les clients de la Kangoo ZE-H2 ont plus d’opportunités de business que leur concurrent. Pour effectuer la livraison du dernier kilomètre dans les villes qui interdisent les transports polluants, l’hydrogène offre des caractéristiques uniques par rapport aux véhicules utilitaires fonctionnant seulement sur batterie. En guise d’illustration, en septembre dernier, la Kangoo ZE-H2 de CETUP équipée par Symbio a battu un record d’autonomie en couvrant 367 km d’une traite avec une batterie entièrement chargée et un réservoir plein d’hydrogène.

Une technologie prometteuse pour l’avenir

Dans les années à venir, le projet H2ME déploiera une nouvelle génération de véhicules électriques à pile à hydrogène à autonomie étendue des partenaires, comprenant : chez Symbio, la génération suivante de camionnettes FC RE-EV (véhicules électriques-hydrogène à autonomie étendue) et les camions électriques-hydrogène à autonomie étendue ; la deuxième génération de véhicules à pile à hydrogène de Honda ; et la nouvelle génération de Mercedes-Benz GLC à pile à hydrogène de Daimler, qui comprend la source d’énergie supplémentaire d’une grosse batterie lithium-ion et sera équipée pour la première fois de prise de chargement extérieur par branchement. Au total, plus de 1 400 véhicules électriques à pile à hydrogène seront déployés dans le cadre du projet H2ME au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Scandinavie. L’objectif est d’augmenter le nombre de véhicules électriques-hydrogène roulant en Europe en s’appuyant sur les réseaux étendus de stations d’approvisionnement en d’hydrogène créés par le H2ME et d’autres initiatives à travers toute l’UE.

Reconnus par l’UE comme cruciaux pour résoudre les défis économiques et environnementaux de l’Europe, les véhicules électrique-hydrogène ont été identifiés comme une technologie prometteuse pour réduire les émissions et améliorer la sécurité énergétique avec un impact minimal sur le conducteur en termes de fonctionnalités ou de commodité.

« Symbio est fier de faire partie de la dynamique de l’hydrogène en Europe et de contribuer à une économie sobre en carbone en facilitant le déploiement de véhicules entièrement électriques et entièrement non polluants», a déclaré Pierre-Yves Le-Berre, VP de Symbio. « Les véhicules électriques-hydrogène de Symbio sont capables de réduire la pollution atmosphérique en milieu urbain. Notre ambition est d’équiper tous les centres de distribution urbaine avec nos véhicules afin de garantir l’absence d’émissions nocives, ainsi que de répondre aux nouvelles tendances du marché et à la règlementation. Par exemple, si un centre de livraison utilise une Kangoo ZE-H2, pour un trajet de 200 km par jour à Paris, il éliminerait les émissions de carbone de 20 véhicules de particuliers. »

« Les véhicules tels que ceux de catégorie B à pile à combustible et les autobus urbains Citaro hybrides à pile à combustible ont couvert au total plus de 12 millions de kilomètres à ce jour, démontrant la préparation pour le marché de ce type de propulsion, » a déclaré M. Georg Frank, Directeur principal de l’ingénierie avancée et de l’infrastructure H2 de la pile à combustible chez Daimler AG. « Maintenant, nous continuons fortement à poursuivre notre objectif de faire apparaître des véhicules électriques à combustible de nouvelle génération, basés sur le GLC de Mercedes-Benz sur le marché. Mais la grande percée de la mobilité électrique à pile à combustible dépend davantage que du simple facteur « voiture » : c’est finalement la combinaison d’une offre de produit séduisant, d’infrastructure, de services et surtout, de l’appui du public. Les derniers obstacles, nous devrons les surmonter avec un travail en équipe à travers les industries et les frontières – H2ME en est un très bon exemple.

«Ben Madden, Coordinateur général d’Element Energy a déclaré, « H2ME se réjouit de voir ses 100 premiers véhicules à pile à combustible maintenant sur la route sur trois marchés européens cruciaux. Pour commencer la transition vers un système de transport zéro émission, il est essentiel de mettre les dernières technologies dans les mains des conducteurs et utiliser la demande d’hydrogène créée pour développer et tester les réseaux d’approvisionnement en route, qui sont nécessaires pour ravitailler ces véhicules. Nous sommes fiers des progrès rapides que nos partenaires ont apportés dans le déploiement de cette technologie qui peut accélérer la mutation de l’Europe vers le transport écologique. »

Notes pour les éditeurs :

À propos de H2ME

Ce projet de démonstration de 170 millions € est cofinancé avec 67 millions € d’entreprise commune de piles à combustible et hydrogène (FCH JU), un partenariat public-privé, soutenant les technologies d’énergie de piles à combustible et d’hydrogène en Europe.

Les partenaires comprennent le dirigeant de projet Element Energy, aux côtés de AGA, Air Liquide Advanced Business, Air Liquide Advanced Technologies, AREVA H2GEN, Audi, BOC, BMW, Cenex, la Ville de Copenhague (Kobenhavns Kommune), la Communauté d’Agglomération de Sarreguemines Confluence, la Communauté Urbaine Du Grand Nancy, CNR, Daimler AG, Danish Hydrogen Fuel, EIFER, Falkenberg Energi, GNVERT, H2 Logic, H2 Mobility Deutschland, Honda, Hydrogène de France, HYOP, hySOLUTIONS, Icelandic New Energy Ltd , The University of Manchester, WaterstofNet, Linde AG, McPhy Energy, Michelin, le Ministère des infrastructures et l’environnement des Pays-Bas (Ministerie Van Infrastructuur en Milieu), Nissan, OMV, OPEN ENERGI, Renault, les Camions Renault, SEMITAN, Stedin, STEP, Symbio FCell, le Partenariat danois pour l’hydrogène et les piles à combustible (Partnerskab pour brint de braensdels cave), ITM Power, Islenska Vetnisfelagid (H2, Islande).

À propos de JU FCH

Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (L’Entreprise Commune de Piles à Combustible et Hydrogène – FCH JU) est un partenariat public-privé unique soutenant la recherche, le développement technologique et les activités de démonstration dans les technologies d’énergie des piles à combustible et de l’hydrogène en Europe. Son objectif est d’accélérer la mise sur le marché de ces technologies, réaliser leur potentiel comme un instrument pour parvenir à un système d’énergie sans émission de carbone.

Les trois membres de FCH JU sont la Commission européenne ; les industries de piles à combustible et hydrogène, représentées par le NOUVEAU groupement d’industrie ; et la communauté des chercheurs, représentée par le groupe de recherches N.ERGHY.

Ce projet a reçu un financement de Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking selon l’accord d’octroi Nº 671438 and No 700350. Cette entreprise commune reçoit le soutien du programme de recherche et d’innovation de l’Union Européenne Horizon 2020, Hydrogène Europe, et le Nouveau Groupe de Recherches Européennes sur les Piles à Combustible et l’Hydrogène (“N.ERGHY”).

Contacts

Cenex
Sue Glanville / Cate Bonthuys
Catalyst Communications
Tél: +44 (0)771 581 7589 / +44 (0)774 654 6773
[email protected] / [email protected]

(c)2017 Business Wire, Inc. – All rights reserved.

You May Also Like